Skip to content

Bonnet marin

Youhou, des jours que je n’avais pas posté par ici ! La raison principale est la confection d’un manteau qui m’a pris beaucoup de temps, qui est techniquement réussi mais trop grand ! (J’ai un peu minci et ces fichues tailles japonaises ont encore eu raison de moi…)

Et je ne me sens pas vraiment de le démonter pour le reprendre là où ça pêche. Bref, je vous le montre prochainement et soit je le garde, soit je trouve quelqu’un à qui il va…

Le moral couture n’étant pas tellement au rendez-vous, j’ai tricoté.

Musclette ayant un besoin assez pressant de couvre-chef pour affronter la fraîcheur des matins belfortains, je lui ai tricoté un petit bonnet. Etant plus ou moins novice en tricot, c’était mon premier bonnet. C’est un modèle Phildar pour Marie Claire Idées, pioché dans un livre de ma môman. Il est rapide à tricoter (j’y ai passé deux soirées incomplètes). En laine Phildar Oxygène, il ne faut qu’une pelote (elle aussi récupérée dans le placard de môman), il se tricote avec le fil en double et des aiguilles de 4,5. Ultra-simpliste, il n’y a que des côtes 2/2, du jersey et des diminutions trop fastoches…

Noté taille unique, il passe tout juste sur sa tête… Heureusement que je l’ai fait bleu marine, on ne sait jamais, il pourrait facilement resservir…

Bonnet bleu-8

Bonnet bleu-9

Bonnet bleu

 

Coût de la bête : Nada. Pelote en rab d’un manteau en 6 mois de l’hiver dernier tricoté par Môman (à cette époque peu glorieuse où les aiguilles à tricoter me paraissaient être des engins infernaux), Modèle pas gratuit pour môman, mais gratuit pour moi ! Total dépensé, zéro. Formichouette.

Published inTricot/Crochet

4 Comments

  1. Je suis encore au stade où les aiguilles me semblent toujours des outils « infernaux » et surtout la langue des explications de tricot me parait plus complexe encore (pour moi) que le chinois!! Bref, je t’admire!
    Et je note avec une mini once de curiosité que tu envisages une autre vie pour ce joli (petit) bonnet!

    • Cecile Cecile

      Merci Chloé !
      Ah la langue du tricot, c’est longtemps ce qui m’a rebuté. Et puis ma môman m’a remontré et en cas de doute, j’ai ma « hotline tricot » au téléphone 😉
      Pour l’instant je reste dans des trucs simples : je me suis fait un pull, que je ne bloguerai pas car trop petit, j’ai une écharpe au point de riz de finie (j’attends la réception par sa future propriétaire pour la bloguer, et en cours un autre bonnet et une écharpe pour débuter les torsades… Le tricot est moins chronophage que la couture, et je peux l’emporter au boulot en cas de lapins ! 😀

      Et pour le « recyclage », ce n’est pas dans les plans immédiats, mais disons que ça pourrait s’envisager à moyen terme… Avantage du marine : c’est unisexe ! 😉

  2. Nathalie Nathalie

    C’est bien de tenter le tricot!! Moi, je repousse sans arrêt … Je me dis que j’ai déjà du mal à trouver le temps de coudre, alors ajouter le tricot!! Joli bonnet qui va comme un gant… euh comme un bonnet…. à la demoiselle!!!

    • Cecile Cecile

      En fait tricoter ce n’est pas si difficile. Et contrairement à la machine à coudre, on peut facilement faire un rang ou deux en quelques minutes…
      En tout cas merci du compliment, le bonnet est réclamé par la demoiselle : « po ! » 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.