Skip to content

Le cas des volants : Nellie

Youhou, fiesta, un article « normal ». On n’a pas vu ça ici depuis longtemps. Bref, après avoir vu passer quelques versions de Nellie à manches longues sur Instagram, je m’en suis faite une aussi.

La mode des froufrous partout me laisse plutôt de marbre, d’ordinaire. J’aime encore assez les volants autour du cou (comme dans Dahlia de Dessine-moi un Patron) ou sur la patte de boutonnage (j’ai eu un chemisier Darel il y a longtemps dans ce genre), mais les bandes volantées verticales (style Aime comme Macaroni)  ou autour du buste (comme dans Aime comme Magellan), je trouve ça très tarte. J’ai passé l’âge de ce genre de fanfreluches.


Pour une fois que je me trouve potable sur les photos, je profite


Mais Nellie, je la trouve délicieusement rétro/chic. Donc ni une ni deux j’ai acheté le patron pdf depuis le boulot, coupé, assemblé et ajouté les marges sur la pause de midi et bam, le soir, je m’y mettais.

J’ai choisi de la faire dans une popeline de coton achetée 5€ le mètre chez Agnès B. Visiblement il s’agit de tissu à chemise « repassage facile » : il se tient très bien à la lessive et se laisse repasser sans aucune difficulté. La confection de Nellie se passe sans encombre, et j’ai ajouté le patron gratuit des manches de Suzon (que je n’ai pas en version adulte, mais Mini oui) pour la faire à manches longues. Mon seul obstacle a été la répartition des fronces, je m’étais un peu plantée et j’avais beaucoup de pli d’un côté du col, beaucoup moins de l’autre. Invisible à l’oeil nu, mais un peu pénible quand on le sait. Le lendemain, avant de mettre mes boutonnières, j’ai donc défait le volant, et réparti les fronces à nouveau (oui je suis un peu perfectionniste de la finition).

Mes boutons sont en nacre, toujours du stock chinois, et comme j’ai mis la première boutonnière un peu loin de l’angle, j’ai dû coudre un pression invisible pour maintenir le volant fermé sur le décolleté.

Je suis très contente de ma Nellie, par contre elle ne se porte pas facilement avec un gilet : sans rien par-dessus elle reste plus sagement en place. Je pense que le problème vient du fait que je n’ai pas surpiqué la parementure, pour ne pas faire « moche » : je l’aurais fait dans un tissu à motif, en uni c’est pas très joli je trouve…

Budget ? 10 € de tissu (2m), 9 € de patron, fil et boutons du stock. Une très petite vingtaine d’euros donc.

Satisfaction ? bonne. Son manque de compatibilité avec un gilet la rend cependant peu pratique au boulot, où je me gèle perpétuellement (assise par 18°C, on a vite très froid).

 

 

Published inCoutureCouture pour moi

7 Comments

  1. J’ai un peu le même avis que toi sur les volants, mais je dois dire que cette chemise est vraiment très belle, et toi avec! Ça me donnerait presque envie de la tenter, mais moi, la vie sans gilet, c’est mission impossible ^^!

    • Cecile Cecile

      Alors je pense que mon problème principal (les volants qui tiennent mal sous le gilet) vient du fait que je n’ai pas fixé la parementure, même à points invisibles. Je pense qu’il va falloir que je m’y colle !

  2. BGM59 BGM59

    Moi pareil pour les frous-frous! En plus comme je n’ai pas vraiment une taille mannequin et 57 ans, ça fait plus que tarte!!! Par contre l’idée de cette chemise Nellie commence à me trotter dans la tête et je pense la faire (ou du moins adapter un patron que j’ai) avec un volant moins large et peut-être des plis au lieu de fronces… Affaire à suivre! Béné BGM59

    • Cecile Cecile

      J’ai une très jolie chemise (bleue aussi d’ailleurs) de chez & Other Stories avec des plis au col, c’est très mignon. Après faut vraiment pas se planter dans les calculs ! Mais effectivement ce serait très beau !

  3. Nathalie Nathalie

    Non seulement la mode des volants me laisse de marbre mais je les fuis. Je trouve ça tarte également… Avec Nellie, ça passe… mais pas suffisamment pour franchir le pas pour moi! En tout cas, j’admire le travail de répartition des fronces… tellement fastidieux.

    • Cecile Cecile

      J’avoue, là où j’ai le plus de mal, ce sont les sweats à volant. Partant du fait que je n’ai pas 4 ans, je trouve ça particulièrement crucruche…. mais bon, tous les goûts sont dans la nature !

      • Nathalie Nathalie

        Tous les goûts sont dans la nature, je confirme! Ma soeur, très modeuse et pas du style cruche , raffole des volants et elle en porte souvent… Par contre, elle a toujours échoué pour me convaincre de m’y mettre!

Laisser un commentaire