Skip to content

Du jacquard en veux-tu en voilà

Non non, ce blog n’est pas à l’abandon. Enfin pas complètement. Il est temps de revenir un peu causer par ici (et répondre à tous vos gentils commentaires, accessoirement). Comme je l’ai vaguement évoqué, je n’ai pas tellement la place de coudre dans le chantier de la nouvelle maison, donc je tricote. Comme une furie.

Le tricot, c’est facile. En dehors de la dentelle prise de tête qui demande un peu de concentration, prendre ses aiguilles par-ci par-là, en attendant un truc ou le soir après le dîner demande peu de logistique. Bref, j’ai donc tricoté. Et pour ne pas faire trop redondant, j’ai posté ici mes deux derniers ouvrages.

Anniversary Sweater – Istex Lettlopi

tricot

Au printemps dernier, nous sommes donc allés en Islande. Pays glacial ou le tricot de pulls jacquards en laine qui gratte est la spécialité nationale. C’est bien simple, on peut acheter les fameux pulls partout, de la boutique de souvenirs à la station service en passant par les supermarchés. Pour des tarifs par contre souvent assez élevés. Ni une ni deux, au lieu d’en rapporter un tout fait, j’ai acheté des pelotes de laine locale et je m’en suis tricoté un (d’ailleurs j’en ai aussi fait un pour Musclette, visible ici). Tricoté en taille M, il n’est pas aussi grand qu’annoncé sur le patron, alors que j’ai utilisé la laine préconisée par le modèle. Mais il me va tout de même. En tout cas ce n’est pas bien sorcier à tricoter, c’est un tube sans dos ni devant, et le jacquard n’est pas compliqué.

tricot-9

 

Temps passé : environ 1 mois, en tricotant par-ci par-là.

Budget : environ 8 pelotes d’Istex Lettlopi, pour 25 €. Patron gratuit. Aiguilles 3.5 et 4.5, ça monte assez vite. Il m’est même resté un bon paquet de laine.

tricot-8

tricot-5

Satisfaction ? Il est tout fait couleur locale, mais il faut tout de même reconnaître que la Lettlopi, ça gratte terriblement. Sous-pull obligatoire. Et contrairement à l’ouvrage suivant, celui-ci a un petit côté « Les Bronzés font du ski » qui m’interdit de le porter au boulot. MAIS il est très chaud, et sèche vite malgré le lavage à la main impératif. Il est le compagnon idéal d’une balade en forêt à l’automne.



Snowflower – Heidi Kirrmaier

Cet été, je suis allée à la Boîte à Laines à Besançon avec Môman, qui cherchait de la laine pour tricoter le même pull islandais que le mien à mon père, version « laine qui gratte pas » (finalement je crois qu’elle a pris de la Katia Merino Aran, à vérifier mais le résultat est super chouette). Comme c’étaient les soldes, j’ai fouiné, on ne sait jamais. Et j’ai dégoté les 5 dernières pelotes du bain de Rowan Pure Wool Worsted, coloris « Océan ». Avec j’ai pris 2 pelotes d’écru, parce que 5 pelotes (de 100 g tout de même), ça fait un peu juste pour un pull en 40. Je n’étais pas très sûre de moi sur ma capacité à trouver un modèle de mon niveau avec le métrage en ma possession, mais un petit coup de Ravelry plus tard, j’avais mis Snowflower en favori.

tricot-3_1

Du coup oui, encore du jacquard, mais le montage du pull est moins traditionnel et le résultat un peu moins « hiver dans le grand Nord » qu’avec son pendant islandais. Je l’ai tricoté en 3 semaines, car j’ai eu du mal à trouver des vendeurs en ligne qui vendaient mon coloris, et j’ai préféré assurer le coup en cas de manque de pelotes. Au final, ça a été. Il me reste un métrage ridiculement petit de bleu, et 1 pelote et 1/3 d’écru. Il est tricoté en taille M, sans réalisation d’échantillon au préalable (je sais, pas taper, mais je trouve ça pénible les échantillons. C’est comme les toiles).

tricot-5_1

Pour tricoter, je n’ai pas eu de difficulté majeure : on monte les mailles temporairement sur une chaînette au crochet, puis on tricote l’empiècement de bas en haut, en préparant l’emplacement des manches. Quelques rangs raccourcis pour former l’encolure, des côtes 1/1 et basta. Ensuite on tricote de haut en bas le buste et les manches, de nouveaux des côtes, épicétou. Sur le papier, pas compliqué. Dans les faits, j’ai bidouillé un truc bizarre avec mes marqueurs de rangs raccourcis, et je me suis retrouvée avec l’encolure formée à gauche, mais pas du tout visible à droite. Étrange. J’ai donc repris mes mailles au dernier rang de jacquard, puis démonté le haut, et retricoté les rangs raccourcis. J’aurais pu faire comme si de rien n’était, avec un col de chemise c’était presque invisible, mais l’erreur me sautait trop aux yeux pour que je ne fasse rien.

tricot-7_1

tricot-6_1

Temps passé ? 3 semaines environ, avec plein de jours sans tricot.

Budget ? Patron Snowflower d’Heidi Kirrmaier, dispo sur Ravelry, environ 7.50 €. 7 pelotes de laine Rowan Pure Wool Worsted Superwash, environ 45 € de mémoire (la pelote est à environ 10 € non soldée, mais je ne me rappelle plus de la démarque).

Satisfaction ? Plutôt très bonne. La taille est parfaite, il est confortable et chaud, bureau-compatible (avec col blanc tout de même), facile d’entretien… j’espère que la laine ne boulochera pas trop à l’usage, car je compte bien le porter souvent.

 tricot-2_1

La vraie couleur du bleu est plus proche de celle-ci

Prochains projets tricot : un nouveau pull à torsades et point de blé d’Heidi Kirrmaier encore, un gilet à finir pour Musclette et le retricotage d’un pull pour mon papa (en aiguilles 5.5 donc ça ira vite).

 

 

Published inTricot/Crochet

8 Comments

  1. Ils sont superbes tous les deux! Quel malheur qu’il me faille certainement près d’un an pour en tricoter un pareil!

    • Cecile Cecile

      Merci Lili ! Mais non je t’assure, ce n’est pas si long ! Là j’étais en congé maternité donc j’ai beaucoup avancé, mais même en bossant j’arrive à tricoter presque chaque jour… Beaucoup moins longtemps certes mais ça permet d’avancer tout de même !

  2. J’aime beaucoup le premier (les couleurs et les contrastes surement) mais le deuxième est sympa aussi. Je trouve aussi que tu peux porter les deux pour le boulot.

    • Cecile Cecile

      Merci Caliclo ! Je suis fan aussi des couleurs du premier : dans le patron c’était la proposition de couleurs pour homme, mais au final je trouve que ça va très bien sur une fille aussi. Dommage que la laine gratte autant !

  3. Nathalie Nathalie

    Ca me rappelle mon enfance et les pulls tricotés par ma grand-mère!! Qu’est ce que je les ai portés!

    • Cecile Cecile

      Ah des comme ça petite je n’en ai pas eu. Ma mère a fait des gilets, des pulls unis ou avec des points fantaisie. J’ai aussi eu un pull jaune avec des gros nounours sur le devant…

  4. Pepetteshow Pepetteshow

    J’aime beaucoup ! Le premier est sublime, je le trouve complètement boulot-compatible moi ! qu’elle est belle cette laine ! Bravo 🙂

    • Cecile Cecile

      Le premier est beau mais j’ai l’habitude de m’habiller un minimum plus « corporate » pour travailler… En plus il est à peine court et quand je crapahute par terre avec la marmaille, sourire du plombier garanti ! 😛

Laisser un commentaire