Skip to content

Je fais ma princesse !

Cet été , nous sommes invités au mariage d’une amie. Mariage qui sera très chic, du genre très très chapeauté, probablement dans un très bel endroit. L’occasion rêvée pour se coudre une chouette robe, du genre de celles importables un jour d’été ordinaire.

Robe Verte-6
Hé oué, j’ai vraiment l’impression d’être une princesse, là dedans !

J’en ai déjà fait une il y a très longtemps avec l’aide de Môman, mais j’avais très envie de me refaire une robe de style vintage. J’ai donc profité d’un jour de soldes chez Vogue pour acheter le patron (V1172 en l’occurrence). A l’origine, je me suis lancée avec l’idée de la montrer finie pour le Mad Men challenge d’avril de Julia Bobbin. Mais comme j’ai dû revenir plusieurs fois dessus, ça a traîné.

Comme je suis plutôt plus large du bas que du haut (il paraît que je suis en A), je cherchais un modèle sans fronces à la taille. Logique imparable : fronces + jupon = effet grosses fesses assuré. En plus, je me répète mais je n’aime pas les fronces car je déteste les répartir, j’ai l’impression que ça prend des heures et que ce n’est jamais aussi régulier que ce que je voudrais.

Robe Verte-10
Et voilà le derrière ! 😀

J’ai bien aimé aussi les bretelles-manches ou manches-bretelles un peu larges, qui permettent de porter un soutien-gorge tout confort en dessous. Il y a même une astuce pour fixer les bretelles à la robe pour ne pas passer son temps à les remettre dans le droit chemin. Déjà que dans ce genre de journée, on se coltine le chapeau qui s’envole, la pochette en permanence à la main, l’étole qui dégringole et les escarpins qui s’enfoncent dans les gravillons ou la pelouse,  s’épargner une contrainte est un plus.

Le dessin de la pochette du patron. Il me semble qu’en 2014 les gants sont de trop !

Pour le tissu, j’ai choisi de la réaliser en popeline de coton (de chez MT). La pochette, en plus de cette option,  propose de la faire en soie ou en dentelle doublée, mais outre le coût de ces matériaux, j’avais peur de l’effet « too-much ». Avec un tel volume, je vais déjà me faire assez remarquer comme ça, pas la peine d’en rajouter.

La robe n’est pas doublée, pour plus de légèreté. Avec le jupon et un truc sur les épaules, j’aurai déjà bien assez chaud.

Ça faisait longtemps que je n’avais pas cousu avec un patron-pochette Vogue. Les schémas sont très bien faits et les explications bien détaillées. Il est considéré comme de difficulté « average » (traduit par moins facile, moué). Le montage du buste n’est pas très complexe, mais j’ai bien ramé quand même pour tenter de mettre les épaules à la bonne taille. Les bretelles tombantes qui font le charme du corsage ne sont pas des plus faciles à ajuster. Si je devais recommencer, je choisirais un patron avec des bretelles plus conventionnelles, voire carrément des petites manches.

Les « coins » internes des godets ne sont pas non plus impeccables, j’ai dû louper un détail. Avec la ceinture, on n’y voit que du feu. Vérification faite, il s’avère que j’ai commis mon erreur habituelle : je n’ai pas reporté les repères comme il faut… pas bien !

Pour la taille, j’ai parié sur un 12. De mémoire, les patrons Vogue taillent un peu grand car l’aisance est un peu surestimée. Donc j’ai opté pour du 12, même si mes mesures pointaient plutôt vers le 14-16. Au final, le buste était même un peu grand, j’ai dû reprendre sur les côtés et sur la ligne d’épaule. Je pense que j’aurais carrément pu couper du 10. Je crois que j’aurais préféré être à peine serrée dedans mais avoir un joli tombé.

J’ai supprimé une bonne quinzaine de centimètres en longueur, pour qu’elle aille nickel sur le jupon-acheté-exprès. Ce jupon, je voulais me le faire moi-même, mais finalement, Amazon me l’a vendu (arrivé sous vide dans une enveloppe, très plate) pour 20 €. A ce prix, je ne voyais pas l’intérêt de s’enquiquiner avec des mètres d’organza.

Robe Verte-16
Le devant, qui malgré quelques retouches est toujours à peine grand. Peut-être vais-je devoir investir dans un soutien-gorge push-up pour remplir plus le corsage…
Robe Verte-4
Oups, une bretelle qui dégringole légèrement !

Au final, je suis plutôt contente du rendu. Mais les finitions intérieures ne sont pas jolies du tout : comme il faut cranter les  découpes princesses et que la robe n’est pas doublée, c’est moche. Et mes diverses retouches n’ont rien arrangé. M’enfin, elle n’est pas destinée à être portée souvent, et le coût total hors jupon reste raisonnable…

Robe Verte-17
Le dos, décolleté en V comme le devant, avec belle vue sur mon teint de lavabo !

Comme je ne voulais pas de la ceinture à boucle du patron, mais une simple bande de tissu, ma ceinture est un simple long rectangle de popeline écrue. J’ai choisi le blanc cassé par facilité : l’idée est de recycler mes chaussures de mariée, portées une seule fois. Vous savez, les fameux escarpins blancs qu’on ne remet jamais (j’ai fait des essayages avec des sandales de vamp, c’était très chouette, mais au bout de 2h, ça aurait été le lumbago assuré). Ne reste plus qu’à dégoter une décoration capillaire appropriée et une pochette blanche, et en route !

Ah, et bronzer un peu ça serait sympa, aussi…

Robe Verte-11
Et le bonus, c’est qu’elle tooouuurne !
Published inCoutureCouture pour moi

23 Comments

  1. moi aussi je crois reconnaître certains lieux ! 😉 cette robe est vraiment très très belle, et te sied à ravir !

  2. Ta robe et toi êtes superbes! C’es drôle, je suis également invitée à un mariage et ça va également être l’excuse pour me faire une robe. (Je ne fais que ça en fait: des robes) De plus, la couleur de ma robe sera similaire à la tienne, mais plus claire! J’espère que contrairement à moi, tu la remettras… Je n’aime pas mettre deux fois les même robes, même si je ne rencontre pas les mêmes personnes… 🙂

    • Merci du compliment ! J’espère la reporter aussi, en fait j’aime beaucoup la silhouette que cette coupe fait. Si j’osais je la porterais pour travailler, ma dans ma cambrousse ça risque de faire vraiment snob ! 😛

  3. Nathalie Nathalie

    Les années passent, mais toutes les femmes gardent un côté « princesse » et les mariages sont toujours une occasion de se faire plaisir, de sortir de l’ordinaire. Cette robe vintage est belle et j’espère qu’elle contribuera au rêve de cette belle journée!!

    • Merci Nathalie et merci du petit commentaire !

  4. Hélène Hélène

    CA. NON.

  5. Elle est superbe, je dirais meme parfaite. Les manches, les décolletés en V, le volume de la jupe, la ceinture, la couleur, tu seras une invitée remarquée.

  6. Elle est superbe ta robe, cette couleur éclatante te va à merveille !

    • Merci beaucoup ! En effet j’adore ce vert (pas moins de trois T-shirts et déjà deux robes dans la penderie de cette couleur ! ) 😀

  7. Merci Annie ! Je me vois bien en mode pique-nique chic avec aussi… Mais bon dans ma cambrousse c’est pas près d’arriver ! ☺

  8. Tu es superbe! Je suis complètement fan de ce look vintage! Je trouve que tu as bien fait de la faire en popeline. Elle a beaucoup plus de charme et reste assez habillée pour un mariage. Magnifique!

  9. Miss Barjabulle Miss Barjabulle

    ouaou superbe!

  10. Très belle robe! Délicieusement rétro et terriblement élégante, je pense qu’elle va faire son petit effet au mariage. J’adore le décolleté (devant et dos ) et la couleur : le vert lui donne beaucoup d’originalité. Quant à l’équation de l’effet « grosses fesses » (j’ai éclaté de rire en lisant ça!), rassurez-vous, ce n’est pas le cas ici. Bravo pour ce trait d’autodérision et cette très juste définition !!

    • Merci beaucoup ! Souvent je me console en me disant qu’à l’époque mon postérieur aurait été très efficacement masqué !

  11. Très jolie robe. Elle fait simple et chic à la fois. Bravo!

    • Merci du compliment, je recherchais cet effet, il semble que j’y sois parvenue ! 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.