Skip to content

Jupe en jean

Honte à moi, la jupe est finie depuis le 8 février mais prise en photo seulement aujourd’hui !

Sur T&N, il existe un groupe consacré à « la jupe du mois ». Chaque mois, les participants choisissent un thème et soumettent leur « copie » pour désigner un lauréat (enfin je crois, je lis les posts mais je ne participe pas ! ).

J’ai de l’imagination mais pas nécessairement toutes les aptitudes techniques pour transformer mes idées en vêtement. Sans compter que je ne sais pas du tout patronner moi-même. Et puis ce genre de cousette hyper originale/bariolée/pas pratique (rayez les mentions inutiles)  n’est pas nécessairement très portable au quotidien. Bref, beaucoup de bonnes raisons bien terre-à-terre qui font que ce genre de challenge n’est pas fait pour moi.

En traînant sur T&N, j’y ai lu que le thème du mois de février est : la jupe en jean. Et c’est là que j’ai réalisé que je n’ai plus cet article, pourtant incontournable, dans mon dressing (bref, une couture BB – © clo’s– s’imposait). Ni une, ni deux, j’ai acheté un mètre de denim bien foncé et un zip invisible (quand on y a goûté on y devient accro).

J’ai utilisé le patron de la jupe A de « Vêtements de tous les jours », déjà relevé, transformé et avec les marges de coutures ajoutées pour gagner du temps et parce que je connaissais déjà le résultat final escompté. Deux heures plus tard, j’avais ma jupe, pour un coût ne dépassant pas les 10 €.

Jupe J-28

Jupe J-34

Jupe A en denim, raccourcie en longueur (le mi-mollet c’est pas mon truc). Pas de doublure. En vrai le jean est plus foncé, les photos de bleu et de noir c’est toujours difficile !

Portable au bureau avec des ballerines propres, pour la photo j’ai dégainé les sandales de touriste ! (mais le bronzage n’est pas vraiment au rendez-vous)

La fermeture invisible est impeccable : par distraction je l’ai lavée en même temps que le tissu et finalement c’était une chouette erreur. Elle était très assouplie et du coup très facile à poser. Je referai la bêtise !

Je la voulais en jean certes, mais pas trop « cow-girl » pour qu’elle soit à la fois portable au bureau et en vacances. D’où le zip invisible et l’absence de surpiqûres contrastantes.

Published inCoutureCouture pour moi

Be First to Comment

  1. Simple et efficace pour un résultat très chouette! Moi aussi, je suis une adepte de la couture que je peux porter tous les jours, pas seulement pour les grandes occasions avec des chaussures que j’achète spécialement!
    Bravo bravo!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.