Skip to content

Plantain, deuxième !

Hier, ce le moral n’était pas au beau fixe : météo maussade, semaine fatigante… Bref, pas le top. Pour couronner le tout, en essayant ma Sureau presque terminée (il ne restait plus que l’ourlet), catastrophe : je me suis vue plus grosse que je ne suis, elle est trop grande d’une bonne taille  et demi. Elle est donc en standby en attendant d’avoir une autre couturière dans le coin pour épingler ça sur moi correctement. Et si je refais une robe D&D, je taille direct entre le 38 et le 40, pas en 42 (quelle idée !).

Pour me sortir un peu de mon périmètre maison-crèche-boulot (que je parcours exclusivement à pieds, à force je ne vais plus savoir conduire !), je me suis mise en chasse d’une bonne adresse dont j’ai entendu parler à la mercerie le weekend dernier.

Direction la banlieue (pas glamour pour deux sous) de Montbéliard. Bon, je suis snob, je n’aime pas Montbéliard. Mais l’agglomération est relativement peuplée et donc bien fournie en zones commerciales moches en tous genres, si possible labyrinthiques. Naïvement, je suis partie avec mon seul téléphone en guise de GPS et je me suis perdue (Apple Maps c’est nul) ! En lieu et place de la fameuse boutique, j’ai atterri chez Mondial Tissus, que je n’avais pas reconnu tellement l’enseigne est vieille et défraîchie. Qu’à cela ne tienne, je rentre (pas besoin de me supplier longtemps de rentrer dans ce genre de magasin). Heureuse surprise : moche à l’extérieur, le magasin est très bien achalandé à l’intérieur et les vendeuses sont très aimables ! Mieux que celui tout proche de la maison, donc. Je me suis laissée tenter par deux coupons de jersey soldés et un mètre de popeline blanche pour faire un chemisier à la princesse (du blanc pour un enfant de cet âge, je dois être maso !).

Ce matin je sors un des deux coupons de jersey lavé hier soir en rentrant pour me faire un deuxième Plantain. Objectif : l’assembler à la surjeteuse (une grande première).  Verdict : c’est relativement facile et rapide à monter, en une heure j’avais tout fait sauf les ourlets. SAUF que je n’ai pas dû choisir le bon point, puisque les coutures s’ouvraient un peu  beaucoup quand j’ai enfilé mon oeuvre. On voyait des « ponts » entre les deux parties… pas franchement le résultat espéré.

J’ai fait du « faux-safety ultra extensible 4 fils », mais apparemment c’était une erreur. Le manuel de la machine donne les différents points possibles et les réglages de tensions correspondants, mais pas l’usage de ces points. Il va falloir que j’investisse dans le fameux guide de couture à la surjeteuse pour mieux maîtriser l’engin. Même en faisant cette bêtise, le montage du col et des manches se fait très facilement et sans faux-pli (comme ce qui m’était arrivé avec mon premier Plantain, réalisé uniquement à la MAC). Le résultat est donc beaucoup plus net que sur mon premier.

A cause des fameux « ponts », j’ai voulu consolider les coutures avec une piqûre machine (au triple point droit, spécial coutures extensibles). Naturellement, j’ai fait une boulette et j’ai complètement oublié d’utiliser une aiguille pour le jersey ! DONC coutures gondolantes garanties, et ÉNORME séance de découd-vite à la clef. Le triple point droit, c’est solide et efficace sur le jersey, mais c’est un cauchemar à défaire, surtout quand le fil est caché parmi ceux du surjet. J’ai bien mis 1h30 à tout défaire, la honte !

Bon, j’ai réussi à le finir ce Plantain. Et même que les finitions sont très chouettes au final (sans double aiguille pourtant, encore en otage chez ma môman).

 Plantin Tshirt poids-5

Oups, un peu mal mis sur l’épaule droite (promis il est bien cousu, je suis juste mal « gaupée » !)

Plantin Tshirt poids-19

Plantin Tshirt poids-22

Coup de bol, photos prises juste avant le coucher du soleil !

Clémence 10MS2-2

Certifié bébé-compatible !

Plantain de Deer & Doe, taille 40. Jersey bleu marine à petits pois blancs coton-élasthanne Mondial Tissus. Bébé de mon stock.

Published inCoutureCouture pour moi

Be First to Comment

  1. Kathy Kathy

    pendant que tu étais à Montbé, tu as pas fait un tour aux Coupons d’Alsace?? ;-))
    J’ai acheté un jersey similaire à Mondial Tissu : pois d’un côté & rayures de l’autre! mais tjs pas eu le tps de me lancer ds le plantain & j’ai encore des cadeaux de naissance à faire !!

    • Les Coupons j’ai voulu y aller une dizaine de jours après le début des soldes… Razzia totale, il n’y avait plus que des tissus en synthétique ! (Que j’essaie d’éviter au maximum car moins confortables)
      En plus le magasin de Pied des Gouttes je le trouve sinistre. Il faudrait que j’essaie celui d’Exincourt…
      Un jour je vais me motiver pour aller chez Toto à Wittenheim tester le tissu au poids, aussi.

      • Kathy Kathy

        Oui, celui d’Exincourt est nettement plus grand!! je suis aussi allée à Toto & y a des tissus pas cher c’est pas mal 😉

  2. Chacha Chacha

    Coucou, moi aussi j’ai un peu galéré avec le patron… J’ai monté l’encolure à la machine, je n’y suis jamais arrivé à la surjeteuse, mais du coup, mon plantain est bien portable!! J’ai le fameux guide, il m’aurait bien servit à l’achat de ma surjeteuse, on apprend beaucoup de choses utiles, mais je ne maîtrise toujours pas la couture en rond, gasp!! Bonne continuation en tout cas!

  3. Merci Annettejongl et Petalediris !
    Pour les envies de recouvreuse, il faudrait attendre que j’habite une maison, parce que là entre les deux machines et le stock de tissu, les placards sont déjà bien pleins ! 😀 (Un jour je serai riche et j’aurai une pièce rien qu’à moi pour y laisser mon bazar, le rêve !)

  4. Il est très beau en tout cas. Tu as bien fait de persévérer.

  5. Coucou, j’aime beaucoup ta version. Concernant le livre, oui il donne de bonnes bases concernant l’utilisation de la surjeteuse mais aussi de furieuses envies de recouvreuse….

  6. Je viens de commander le « Guide de la couture à la surjeteuse et à la recouvreuse » (je n’ai pas de recouvreuse, je n’en vois pas vraiment l’utilité mais aucun autre bouquin n’existe sur la question). On verra si c’est la « bible » promise. J’appréhende un peu quand même : la mienne n’a pas de différentiel (ça faisait un jouet trop cher !) et les auteures utilisent ce type de machine… on verra ! 😀
    J’ai encore un coupon de jersey à rayures bleues et rouges qui me servira de crash-test sur mes nouveaux apprentissages. Je pense que j’aurai dû utiliser un surjet 3 fils plat au lieu de ce fameux « faux-safety »…

  7. Très jolie version !! Perso, pour les coutures qui n’ont pas besoin d’être élastique ou qui ne sont pas dans le sens élastique du tissu, je fais du point droit !! Au final, il n’y a que l’encolure et les emmanchures (et encore) qui sont faites au point triple… Comme je ne dose jamais bien ma surjeteuse, je fais toujours une piqure à la mac en plus, au cas où !! Si tu trouves, je suis preneuse…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.