Skip to content

La trousse à barrettes

Quand on a une fille, outre le plaisir de coudre tout un tas de choses super mignonettes (ah… les robes !), on a aussi celui de devoir coiffer sa Majesté tous les matins et tous les midis, et toutes les après-midi, etc.

En crèche, les barrettes plates ordinaires sont interdites pour cause de risque d’ingestion. C’est élastiques ou gros nœuds-nœuds obligatoires. Au début, j’attachais la mèche de Musclette avec une petite couette, que je faisais bien attention de rendre la plus plate possible. Pour la récupérer le soir avec un immonde palmier. Pardon, mais le plumeau sur la tête, c’est vraiment pas joli sans compter que ça ne donne pas l’air particulièrement dégourdi.

Et puis, lors d’une ballade à Strasbourg avec Roze/Gertrude/Mousse/Martine (oui oui, tout cela est une seule et même personne !), nous sommes entrées chez Papa Pique et Maman Coud. Les chanceuses qui habitent dans les grandes villes connaissent déjà mais dans ma province, on n’en a pas. Et là, je me suis un peu lâchée sur les barrettes.

Couture trousses-38

Bref, sans compter celles que je lui ai faites, elle en a une petite collection. Après les avoir stockées dans des pots de yaourts en verre sur la tablette de la salle de bains, je me suis dit qu’il était temps de faire quelque chose de plus fonctionnel et de plus joli.

Couture trousses-32

Hop hop hop, Pinterest est mon ami, je tapote « pochette à barrettes » et je trouve mon bonheur assez vite. Pinterest, c’est cool, mais si on commence à lorgner toutes les épingles… Une année est passée avant d’avoir découpé le moindre bout de tissu. Je m’en sers donc peu. Bref, je me décide pour un modèle avec compartiment fermé par zip, rubans supports et deux poches (qui ici servent à mettre les plus grandes). Le modèle vient de « Les Créations de Dehem ». C’est un pdf gratuit d’adaptation d’un tutoriel de trousse à bijoux, qui lui, est payant. Comme je suis un peu rapiat, je n’ai absolument rien payé. J’ai juste noté les dimensions de la trousse finie, lorgné la photo pour l’emplacement des compartiments, et en avant Guingamp, j’ai fait fonctionner ma cervelle pour conceptualiser la chose.

Couture trousses-34

Moi qui n’aime pas trop coudre des accessoires, je me suis plutôt bien amusée. Par contre, il faut, au final, pas mal de matériel pour faire un très petit objet.

Ici, j’ai choisi un tissu Petit Pan enduit de mon stock pour l’extérieur, des chutes de popeline bleu marine pour l’intérieur. La fermeture éclair et le pression Kam sont du stock aussi, j’ai juste acheté 1 m 20 de passepoil et 3 rubans fantaisie dans les tons marine et turquoise, 30 cm de chaque (25 auraient suffi), de chez ma mercière de quartier. Deux de 1 cm de large, turquoise à pois blanc, et marine à petits lapins. Et 1 plus large, motifs petits pingouins. C’est Clémence qui a choisi (parmi ce que je lui proposais : au départ elle voulait du ruban d’emballage cadeau avec des nounours à paillettes. Beurk !).

Couture trousses-27

Et au passage, on apprend à prendre des photos. Heureusement qu’on ne gâche pas de pellicule !

Clem-Musclette est ravie de sa trousse, et elle s’est empressée de jouer avec l’objet et le contenu, répandant tous les élastiques dans le salon. Moi je suis contente, c’est plus joli, et plus pratique à prendre dans la valise en cas de vacances chez les grands-parents.

Budget :

  • un morceau de toile enduite Petit Pan (coupon plus grand), environ 4 €
  • chutes de popeline de provenance inconnue, kedal.
  • fermeture à glissière visible de 25 cm turquoise, dans le stock depuis ???
  • 1,20 de passepoil , 2,50 €
  • 90 cm de rubans, 5 € (les rubans fantaisie, ce n’est pas donné).
  • TOTAL = environ 15 €.

Temps passé ? environ 1h30, la durée d’une sieste standard.

Satisfaction ? Optimale, autant chez la récipiendaire que chez moi. Idée cadeau à conserver pour gâter des petites filles, ou en version trousse à bijoux pour des plus grandes.

Comme j’étais sur ma lancée pochettes, je me suis cousu avec les restes de ma veste et de ma robe une pochette à cartes de fidélité, et avec des restes de la pochette à barrettes, une autre à matériel de filles. Le tout selon le célébrissime modèle de Merci Giroflée (je n’ai racheté qu’un peu de biais doré pour faire mon passepoil et une attache-cartable). Budget ? Hors le fermoir, pas grand chose, mais je ne me rappelle plus. En tout cas je ne sais pas pourquoi je n’en ai pas cousues avant, de ces petites pochettes, c’est le projet anti-chutes parfait, et ça fait un petit cadeau rapide !

Couture trousses-4

Couture trousses-6

Couture trousses-12

Couture trousses-41

Non mais admirez-moi ce raccord sur la petite Giroflée bleue… c’est pas magnifaïque ?

Published inCoutureCouture pour ellesDivers

11 Comments

  1. pauline pauline

    bonjour.j adore ta pochette.j en cherchais une aussi avec un zip et d autres poches.par contre je comprends pas trop comment tu mets ton zip.je suis debutante!!!! le bout de tissu du haut du zip est fixé directement au fond (tissu de dessous)de la pochette et le le grand morceau du bas du zip est fixé avec la mage couture ainsi que les cotés.c est ca ?

  2. J’adore c’est trop trop joli !! J’aimerais trop réussir a faire aussi joli !

  3. Ah les rubans fantaisie c’est une vraie arnaque, j’ai voulu acheter du ruban anna et elsa pour ma fillote et quand on m’a annoncé le prix gloups ! Mais ça reste une bonne idée pour dégager le stock de chutes et remplir la poche à trousses/pochettes/autres bricoles à offrir.
    Je voulais acheter des attaches cartables pour faire un sac mais je sens qu’il y aura aussi des pochettes^^

  4. Merci pour ce joli test de patron! Il serait temps que je couse enfin une trousse pour ranger les barrettes de ma fille… J’avoue que ce n’est pas le type de projet qui me fait rêver!
    Ta trousse en revanche, dans ce si joli liberty, me fait vraiment de l’oeil!

    • Cecile Cecile

      Comme tu dis, au départ ça ne fait pas rêver… Et puis j’en ai eu tellement assez du bazar dans la salle de bains que je me suis un peu donné un coup de pied au derrière. Au final, ça m’a bien amusée, mais pas au point d’en faire une passion (décidément, je ne comprendrai jamais les « serial couseuses » de sacs et autres petits machins…
      Ceci dit, c’est amusant de lui faire choisir les fournitures et de lui faire une surprise… 😉
      Et merci du compliment !

    • Cecile Cecile

      Merci ! Oui, je n’ai qu’une fille et pas encore de nièce, donc je retiens l’idée dans un coin, mais ça peut servir !

    • Cecile Cecile

      Merci !

  5. Bravo pour toutes ces mignonnes petites cousettes, il faudrait aussi que je tente le patron de cette pochette Merci Giroflée

    • Cecile Cecile

      Je la vois partout cette pochette, et je me suis toujours dit « c’est mignon, mais on doit y passer du temps ». Au final, pas tellement ! Et c’est pratique pour ranger du petit bazar en utilisant des chutes !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.