Skip to content

Un petit air de Paris

Premier post de la nouvelle année sur mon tout jeune blog… Avant de commencer à papoter à propos de mon dernier ouvrage, bonne année à tous !

Voici donc le fameux « air de Paris ». Il y a quelques semaines, je postais ici ma deuxième réalisation de la blouse Elise de Citronille, en prévision de la confection « définitive », réalisée dans un très beau tissu de l’Atelier Brunette trouvé et choisi par ma sœur préférée chez mapetitemercerie.com (design Fifi Mandirac, qui fait décidément de bien jolies choses !).

Le tissu, plus épais que l’espèce de « chiffon » de la dernière fois, était bien plus confortable à travailler : moins de bâti, souvent les épingles suffisaient.

Troisième fois que je la couds, cette fameuse blouse. Et elle ne ressemble pas du tout à la première (pas très réussie et dont je m’abstiens de poster les photos) ni à la deuxième…. comme quoi en couture ce sont les détails et le choix du tissu qui font presque tout !

Cette fois donc, pas de parementure visible comme sur la rayée rouge, puisque le tissu a un endroit et un envers (impossible de voir l’envers sur le revers du corsage, ce ne serait pas beau du tout). J’ai cousu le 1er Janvier, donc pas moyen de trouver un quelconque magasin d’ouvert : pas de fil gris assorti mais du blanc seulement en stock, donc je n’ai pas surpiqué la parementure de manière apparente comme indiqué dans le modèle. Pour le reste des coutures, le blanc fait très bien l’affaire.

Ma sœur souhaitait les fronces comme dans le patron original, ce qui ne m’a pas spécialement arrangée : rien de bien complexe mais je DÉTESTE faire des fronces, je trouve ça pénible (et ça me fait jurer beaucoup, vu que je me pique à chaque épingle ou presque).

Dernier point, mais pas des moindres, soit je suis bête, soit il y a un souci, mais malgré trois réalisations de cette blouse, je n’ai toujours pas réussi à  faire l’encolure proprement entre le dos et le devant. Ce modèle n’étant visiblement pas très populaire sur le web, je n’ai pas trouvé de tutoriel sur le sujet et j’ai donc fait « à ma sauce » en rajoutant un biais appliqué sur la couture d’épaule pour que tout tombe bien. Finalement le résultat me convient (et j’espère que la sœurette appréciera aussi).

Voilà donc les photos : (blouse Elise de Citronille, taille 36 -qui me va juste-, avec manches modifiées longues et couture de la fente bord à bord pour diminuer la profondeur du décolleté)

Blouse LN-4

Blouse LN-3

Blouse LN-2

Blouse LN

J’avoue avoir été sceptique sur le tissu pour faire un vêtement pour adulte, mais le rendu final est plutôt sympathique, non ?

Published inCouture

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.