Skip to content

Une jupe pour l’hiver

Cette semaine, j’ai profité de mes vacances pour me faire une petite jupe noire toute bête qui tient chaud.

J’ai beaucoup (trop) de vêtements dans ma penderie, mais je n’en porte plus une bonne moitié, qui sont devenus trop petits ou trop étroits sur les hanches : bébé oblige, malgré tous mes efforts je n’arrive pas à retrouver mon tour de hanches d’antan. J’avais donc besoin d’une jupe toute basique à porter avec un pull ou un chemiser au bureau ou un petit haut plus habillé pour les grandes occasions.

J’ai acheté voilà trois semaines le livre « Vêtements de tous les jours » de Yoshiko Mizuno, car les modèles m’avaient paru plutôt classiques et pas trop « sacs » . En feuilletant les livres de couture japonais, je trouve qu’en fait on a l’impression de voir cent fois les mêmes tuniques/tops et les mêmes robes pas du tout ajustées…  celui-ci m’a paru suffisamment « de base » pour pouvoir modifier les modèles à ma sauce…

Dans ma pénurie de jupes, j’ai donc décidé de réaliser la jupe A de ce livre, dans un lainage trouvé chez Toto la semaine dernière.  Je n’étais encore jamais rentrée dans le magasin : certes c’est très « cheap » et je ne ferais certainement pas ma décoration intérieure avec leurs tissus d’ameublement, mais j’ai acheté 1m de lainage, 80 cm de doublure anti-statique, une fermeture éclair et 4 cônes de fil pour surjeteuse pour la modique somme de 25 €, alors…

Cette petite parenthèse sur le magasin refermée, voici les détails de la fabrication de ladite jupe.

Tout d’abord, deux « coups de gueule » contre le livre :

1. Pourquoi cette manie d’imprimer les patrons coutures non comprises ? Ce n’est pas si sorcier que ça que de rajouter dès l’impression des marges de 1 cm sur tous les côtés, plutôt que de laisser la ménagère perdre une bonne heure à  les ajouter manuellement… Surtout dans le cas de jupes ou de robes très « simples » (il n’y a pas un million de pinces et de plis dans ces modèles !)

2. Les tailles, mon dieu les tailles ! Dans la vie réelle d’une européenne ordinaire, je fais un bon 38-40 pour les bas, voire un 42 dans certains pantalons. Ici, en prenant les mesures, le XL du modèle était trop petit !! Je ne suis pas éditeur du bouquin, mais il me semble que toutes les françaises ne font pas moins de 75 cm de tour de taille et c’est très agaçant de devoir rajouter des centimètres de partout, sans parler de l’aspect « psychologique » de la chose…

Pour corser le tout et surtout ne pas avoir la jupe qui colle aux jambes à chaque pas, j’ai décidé de rajouter une doublure (le modèle original n’en a pas). C’est là que les ennuis ont commencé : impossible de monter la jupe comme décrit dans le livre, j’ai dû improviser. Au final, j’ai fait une « jupe dans la jupe », en cousant les deux parties hautes de l’empiècement ensemble et point barre (les morceaux se joignent aussi au niveau de la fermeture-éclair). J’ai donc une jupe en deux parties : la partie visible, qui est formée de l’empiècement et du bas, et la partie invisible, constituée de la parementure et de la doublure.

Faute de pied de biche adéquat, j’ai posé une fermeture éclair visible (ma mère m’a donné une machine à coudre de compétition, mais ce pied ne faisait pas partie de l’attirail et je ne l’ai pas encore acheté). C’est beaucoup plus simple et ça m’a évité de me prendre la tête sur une technique que je ne maîtrise pas du tout. Par contre, malgré la super bête de combat en ma possession, j’ai un peu ramé car il y avait beaucoup d’épaisseurs à prendre lors de la pose du zip (empiècement, parementure, triplure, fermeture…)

Finalement, après quelques énervements (notamment une inversion du dos et du devant qui m’a obligée à démonter une grande partie du travail accompli), voilà le résultat : je suis plutôt contente du tombé, mais j’ai fait la jupe plus courte que dans le livre pour éviter l’effet « mémère ».

Clémence 9M1S-21

Clémence 9M1S-22

(Admirez les magnifiques collants bleu canard ! Promis juré, avec des bottes ça rend bien !)

Published inCoutureCouture pour moi

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.