Skip to content

Bonjour 2015, au revoir (productive) 2014 !

Bonne année à tous !

Comme il est d’usage dans la blogosphère, petite rétrospective de l’année 2014, très productive

J’ai ouvert mon petit blog en décembre 2013, plus pour me faire un carnet de notes accessible partout que vraiment pour être lue, au départ. Et puis on se prête au jeu des commentaires, on suit d’autres blogs, on fait de belles rencontres virtuelles (mention spéciale pour mes copinettes les orthos-couturières et Pauline et Chloé, qui se reconnaîtront). Toujours est-il que je suis épatée de la quantité de visiteurs qui passent par ici. Merci donc à tous les lecteurs, qu’ils soient réguliers ou juste de passage, de prendre le temps de lire ma prose !

En 2014, j’ai découvert les joies du crochet et du tricot, avec un succès encore mitigé mais je persiste : j’ai un pull de petit gars sur mes aiguilles en ce moment, j’espère vous montrer ça prochainement. Côté couture, je n’ai pas chômé, avec, tadaaa…. environ 70 projets ! (là, je m’épate moi-même).

On y va pour une petite énumération :

  • Les hauts :

pêle-mêle

J’ai commencé l’année avec une blouse de Citronille pour ma soeurette, en tissu Atelier Brunette. Pas forcément un succès au départ, il semble qu’elle soit dorénavant portée régulièrement.

J’ai enchaîné avec deux Plantains : un noir pour lequel j’ai eu la trouille d’utiliser ma surjeteuse, et un marine que j’ai beaucoup beaucoup porté mais qu’il faut que je répare (ah les surpiqûres à l’aiguille simple et le lavage machine intensif…).

Avec ma môman nous avons testé le Renfrew enfin j’ai testé toute seule puisqu’elle m’a regardée faire. De celui-ci, j’en ai fait deux aussi. Un blogué, un pas pris en photo à fleurettes pour ma môman. Un chouette patron, je pense tenter la version maxi col-roulé dégueuloir prochainement.

2014 fut l’année faste des tissus tricotés (achat de surjeteuse fin 2013, fallait bien que je me lance), puisque j’ai aussi cousu deux gilets Monceau : un premier tout noir pour moi et un tout vert de fête des mères.

Au printemps, je me suis lancée dans les chemises. Un patron dont on se fait en général toute une montagne mais qui, sous réserve de prendre son temps pour la première, passe comme une lettre à la Poste. J’ai jeté mon dévolu sur la Mythique d’Aime comme Marie. Ma première, une toile, quoique portée, était vraiment trop grande et le tissu de très piètre qualité. Elle est donc partie au recyclage, non sans avoir récupéré tous les boutons. La deuxième, dans la taille en dessous, rayée verte, est portée presque chaque semaine depuis l’automne, je l’aime beaucoup. Ma troisième n’est pas encore bloguée et c’est ma préférée : toute en Liberty ! (post à venir d’ici la fin de l’année je l’espère).

Pendant le printemps, je suis restée dans les hauts avec deux Airelles : une pour ma copine Marion dans le cadre d’un swap entre nous deux, et une flambant neuve pour moi aussi. Je la porte relativement souvent mais je dois dire que l’effort de repassage qu’elle demande me refroidit un peu lors du choix matinal de ma tenue. Et les manches trois-quart c’est beau mais sous un pull ou une veste c’est juste infernal.

Pour l’été, je me suis offert le patron de la Datura. J’adore ce patron, mais je ne l’ai réalisé qu’une seule fois pour le moment… avec un tissu à pois. J’ai des idées et les ressources nécessaires pour m’en faire encore quelques unes. MAIS j’avoue qu’on voit beaucoup beaucoup (trop ?) ce patron sur la blogosphère l’été, au point de se dire que ce n’est vraiment pas original d’en coudre une énième.

Avec un coupon de dentelle style guipure, j’ai fait simple avec un Must-Have. T-shirt beaucoup porté au boulot cet été. Avec un pantalon clair (et 4 ou 5 kg de moins sur la balance), ce serait parfait.

A l’automne, j’ai succombé à Bruyère, la liquette parfaite. Tellement enthousiasmante que je ne crois pas me tromper en affirmant avoir été parmi les premières chanceuses à la coudre. Après une première version en gros vichy bleu marine (tellement portée malgré la mauvaise qualité du tissu qu’elle est fichue), j’ai réitéré, toujours avec du vichy, mais à mini-carreaux turquoise. Post à venir en 2015 si vous êtes sages ! Cette fois j’ai taillé la ceinture et les pattes de boutonnage dans le biais pour éviter des raccords carreaux peu gracieux.

Pour l’anniversaire de ma môman, je lui ai cousu une Zélie. Par contre, je ne sais pas si elle la met souvent.

  • Les bas :

pêle-mêle bas

A mon actif, trois Châtaigne : un noir, un rouge et un version été. Le noir d’hiver et le bleu d’été ont été beaucoup portés. Le rouge un peu moins. Non pas que je n’aime pas sa couleur, mais la qualité du tissu est vraiment trop… synthétique. Ce n’est pas vraiment ce que j’aime porter.

Parce que je n’avais plus de jupe en jean depuis des lustres dans mon dressing, je m’en suis cousue une.

L’été, j’ai utilisé l’autre moitié de mon coupon d’Oxford pour me faire une Chardon que je n’ai jamais pris le temps de bloguer. Pourtant, elle a été énormément portée et je m’en recoudrai sûrement d’autres. J’adore une version vue chez Camille (l’attaque du découd-vite) en lin vert d’eau, je me tâte pour la copier lâchement.

Depuis, plus rien, j’ai juste cousu en express une jupe longue en coton noir pour un déguisement de sorcière pour Halloween (patron maison). J’avoue que j’ai fait ça bien, pour un déguisement : ourlet roulotté, fermeture éclair invisible… Tout ça à 1h de la fête !

  • Les robes :

pele mele robes

Grosse production cette année, avec 10 robes (dont une n’était pas pour moi).

J’ai commencé l’année avec une Petite Robe de Vanessa Pouzet, qui depuis est un peu grande pour moi. La réalisation est très soignée mais j’ai fait une tache dessus après sa deuxième utilisation. Une tache qui refuse de partir, en plein milieu du devant, bien sûr. Chouette. J’aime bien le patron, je la referai sûrement dans la taille en dessous.

Au printemps j’ai tenté le patron Colette avec la Peony. J’aime son style mais j’avoue que les patrons Colette ont l’air de tailler grand. Ma prochaine, il faut que je la fasse 2 ou 3 tailles en dessous (genre 6 au lieu de 10-12). Je l’aime beaucoup mais elle est un poil trop chic pour le boulot.

J’ai cousu une robe de grosses-fesses à ma copine Gisèle, qui a depuis retrouvé sa ligne et accueilli sa têtarde (très choute, comme têtarde).

J’ai joué les princesses à un mariage avec ma robe Vintage Vogue. Comme prévu, ce fut un franc succès. Même si je trustais un demi-banc pour moi tout seule à l’église. Ben oui, j’ai comme qui dirait oublié que quand on s’assied, ce genre d’atours prend de la place !

Retour à la maille puisque j’ai tenté la Moneta, aka « la robe pyjama » dans le petit milieu de la couture. Cette robe est d’un confort absolu, et si je n’avais pas eu (comme avec la Peony) à ratiboiser comme une malade les côtés du buste pour qu’elle m’aille, j’en aurais refait au moins deux ou trois. Je vais peut-être la retenter cet hiver en manches longues, et en supprimant 1,5 cm sur chaque couture des côtés… En tout cas elle a été énormément portée. Mais ce serait à refaire, je ne ferais pas de col compliqué.

Ah Réglisse... Un patron Deer & Doe qui ne m’avait pas franchement tapé dans l’oeil dès le départ, sans doute l’effet rayures roses du modèle de présentation (j’aime pas le rose fifille). Facile, élégante, confortable. En fait je réalise en écrivant qu’il m’en faut une deuxième pour l’été prochain. Et cette viscose Anna Ka Bazaar, c’est juste une tuerie.

Et puis ensuite, je suis tombée amoureuse de la Cami de Pauline Alice. Pas moins de deux versions à mon actif. J’adore ce patron, facile mais avec des finitions au top, confortable, élégant… J’en ai fait deux cet été et je compte recommencer la version manches trois-quart au printemps. Les voici : ici et . J’aime beaucoup les deux mais j’adoooore la deuxième.

Deuxième coup de foudre de l’année pour un patron de robe avec la Sigma de Papercut. Moderne, simple et efficace. Déjà deux versions d’hiver à mon actif : une noire en guise de PRN d’hiver et une en tissu bleu marine beaucoup plus souple que je me suis faite pour le Réveillon. Donc vous ne la verrez que prochainement, nananère !

  • D’autres choses :

pêle mêle divers

Il y a eu un Pavot à la fin de l’été, pour la rentrée des classes. Beaucoup porté lui aussi. Les boutons à tige métallique sont un vrai cauchemar, j’en ai déjà recousu 5 !

Grisée par l’idée de se faire soi-même son manteau, j’ai ramé deux semaines pour en presque terminer un, dix fois trop grand pour moi. Tant pis, je retaillerai dans le vif pour le transformer en Sydney en 3 ans.

Un caban pour Monsieur est très haut dans la file d’attente des trucs à coudre. Affaire à suivre.

J’ai aussi cousu un pyjama pour l’anniversaire de mon papa.

Le gros projet de fin d’année, ça a été les costumes de mon équipe de ballet sur glace. Le thème et le détail des costumes doit rester un secret jusqu’aux compétitions d’avril-mai, donc tout ce que je peux dire c’est que ça implique de la paillette et du tissu kibrille et kiglisse. Une chose est sûre, maintenant je gère le lycra comme une reine. L’été prochain, à moi le maillot de bain !

  • Pour Musclette :

pele mele musclette

Ce serait trop long de rentrer dans tous les détails, mais on dénombre : un manteau (qui lui va super bien là maintenant), 5 robes (ici, , par ici, par là version recyclage et la dernière en date ici). J’ai aussi cousu 7 blouses diverses et variées, souvent recyclées dans des vieilles robes à moi. S’ajoutent 2 T-shirts à petits nains (un pour elle un pour un petit gars), et 2 pantalons, recyclés eux aussi.

Cette année, j’ai surmonté ma peur de la chemise et du manteau et j’ai adoré. L’an prochain, je me jette à l’eau avec un pantalon ?

Published inCoutureCouture pour ellesCouture pour luiCouture pour moiDivers

10 Comments

  1. Quelle année! Tes projets sont très différents et pourtant totalement cohérents. J’ai hate de découvrir pantalon et maillot de bain, sacré défi pour 2015!
    Je te remercie pour le petit clin d’oeil! Moi aussi, je suis très heureuse d’avoir fait ta rencontre virtuelle! Bientôt une sigma dédicacée 😉
    A bientôt!

    • Merci Chloé ! C’est vrai qu’ils sont différents, mais on retrouve quand même un quatuor bleu/vert/rouge/Liberty… Va falloir que je me mette au jaune !
      J’ai hâte de voir ta Sigma 😀

  2. Bonne année !!! Ah le lycra !!! Avec pleins de paillettes ?? J’ai testé ça une année pour une école de rock acrobatique … et j’ai encore des suées … en tout cas j’ai hâte de voir ce que l’année 2015 nous réserve !!

    • Cecile Cecile

      Bonne année à toi aussi ! Oui oui du lycra plein de sequins, un cauchemar, je sens que je vais devoir apporter mes deux machines à la révision suite à cette abondance de trucs kibrillent, car j’ai plein de petits bouts qui traînent partout !

  3. CLOT-OURGHANLIAN CLOT-OURGHANLIAN

    Moi qui me suis lancée très tard dans la couture, avec pas mal de difficulté (on dirait que j’ai 2 mains gauches…) , 4 enfants petits et un boulot très prenant je suis avec bonheur vos projets qui me font rêver. Que talent, franchement c’est un vrai plaisir de vous lire et de découvrir ces si jolis habits. J’espère que l’année vous sera douce et que les créations seront toujours aussi chouettes ! merci de partager grâce au blog votre passion.

    • Cecile Cecile

      Bonjour et Bonne année Julie !
      Je m’estime chanceuse, j’ai un mari qui participe pas mal à la gestion de la maison et j’ai mon petit coin pour moi. Merci de votre commentaire et persévérez !

  4. Waouh ! quelle année ! Chez moi ça a été plutôt morne, peut être que cette année sera plus productive … En tout cas hâte de voir la suite chez toi !

    • Cecile Cecile

      Merci Elodie… 2015 s’annonce de nouveau pleine de lycra, il va falloir que j’apprenne à dire non aux sollicitations 😉
      Belle année à toi et bienvenue par ici !

  5. Je redécouvre pas mal de tes créations! Surtout certaines robes qui te vont à ravir. Mouahaha, j’ai hâte de voir tout ce lycra.
    Merci pour la mention spéciale, très belle année créative à toi!

    • Cecile Cecile

      Merci Rubita, bonne année à toi aussi (faut que j’aille prendre le temps de laisser un message chez toi). J’ai hâte de 2015 pour le swap surprise (non seulement parce que j’adore en recevoir mais que j’adore aussi les faire, les surprises ! 😛 )

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.