Skip to content

Je couds ma garde robe 2017, épisode 4 : la jupe

Oui, oui d’accord, j’ai quelques jours de retard dans la publication. Mais primo, j’ai déjà fait une jupe « bonus » en avril (à voir ici) et secundo, je comptais sur nos vacances en bord de mer pour prendre les photos mais raté, il a fait beau mais beaucoup trop froid pour sortir les gambettes à l’air.

Bref, venons-en au fait : la 1001 perles prévue pour Avril.

Ce patron, ça fait un moment que je l’ai dans mes stocks, sans vraiment trop savoir pourquoi je ne l’ai pas cousu avant. Peut-être l’effet « trop vu » ? J’ai tendance à être écoeurée par la répétition de certains patrons « phares » quand ils sortent : genre les 500 Safran passés à l’automne, ou périodiquement, les T-shirts et les sweats, par exemple, que je trouve d’un ennui mortel. Bref, là n’est pas le sujet.

Je porte ma jupe avec une veste Bernadette cousue l’an dernier, que vous pouvez voir plus en détails là.

J’ai déjà cousu Mini-perle 3 fois pour Clémence, et j’aime bien ses jolis plis à l’avant, et le fait que le patron propose plusieurs versions. Comme je ne suis pas fan de Grains de Couture Hommes & Femmes, je n’ai jamais cousu la jupe Perle (je crois que c’est son nom) qui avait elle aussi ces fameux plis. Ici, on propose pas moins de 4 versions minimum (sans compter les hacks qu’on peut trouver un peu partout ni l’option poches/pas poches).

En vrai, cette jupe, c’est une toile portable. Ma définitive, je la veux noire, mais je n’ai pas le tissu en stock (je pense la faire en satin de coton). J’ai donc utilisé le petit reste de coton style sergé déjà cousu là, et des chutes de Liberty pour la doublure. Coût réduit au minimum donc.

J’ai coupé le 42 après avoir pris mes mesures, ça fait mal, mais pas le choix, c’est une jupe élastiquée donc il faut bien que les hanches rentrent sans trop de contorsions. Ca tombe impeccable, mais j’ai rajouté 9 cm en longueur : telle quelle, la 1001 Perles est vraiment très très trop courte. Et encore, j’ai fait un ourlet au biais rapporté, pour gagner en longueur… (je suis grande mais pas gigantesque non plus !)

La couture est relativement rapide, mais le tissage de mon tissu, qui s’effiloche comme un beau diable, a fait que les repères de plis n’étaient pas très justes : résultat, la ceinture était trop courte par rapport au devant, et j’ai dû défaire tout ce que j’avais fait pour réajuster les plis, ce qui a rallongé le temps de couture. Version sans poche (toujours optique « toile »), sans erreur je pense qu’en 2h30 maximum c’est plié.

Au final, je la trouve jolie et confortable, on n’est pas du tout comprimée par la ceinture au boulot (je suis assise 90% du temps). J’ai utilisé la triple coulisse pour mettre 3 élastiques de 1,5 cm plutôt qu’un seul large, et je pense que c’est plus joli. Mon tissu est cependant un poil trop épais, ça rend la taille à l’arrière un peu trop épaisse, mais tant pis, sur du tissu plus fin ce sera mieux.

Fournitures Budget
Environ 1m30 de coton bleu marine, les Coupons de Saint-Pierre 6 €
Environ 1m20 d’&lastique 3,5
Chutes de Liberty Phoebe rouge pour la ceinture pas grand chose
Biais de satin pour l’ourlet 1,50 €
Patron 1001 Perles d’Ivanne S. 8€
TOTAL à la louche, 20€

Temps passé ? Un bon 3h30, la faute aux finitions à la main et à la correction des plis sur l’avant (erreur de mon fait et non du patron)

Satisfaction ? Excellente. Cette jupe sera refaite à l’identique, quoique peut-être rallongée encore de 2-3 cm, en noir en satin de coton (ma collègue me l’a commandée aussi). Et j’ai un bout de soie épaisse vert émeraude, je pense me coudre la version tulipe pour le baptême de Jouflette avec. Yapuka commander des stocks d’élastiques !

Published inCoutureCouture pour moi

Be First to Comment

Laisser un commentaire