Skip to content

Renfrew, première

Le week-end dernier, qui a commencé mercredi midi, je suis allée chez Môman. En plus de papoter intensivement, de profiter de l’espace (grande maison vs. appartement de ville, il n’y a pas photo), de la vue et de se faire chouchouter, j’ai pu apprécier le coin couture, baigné de soleil. J’avais apporté mon jouet (la surjeteuse), rapporté celui de Môman (la MAC), et avant la musique, du jersey à foison !

Un imprimé à fleurettes bleues pour la jeune retraitée et des rayures marinière pour moi (j’avais pourtant juré à Cher et Tendre que j’allais me calmer avec les rayures).

Patrons à disposition : Plantain bien sûr, mais aussi le Renfrew de Sewaholic. Pour ma part, vu que j’ai fait déjà deux Plantains depuis janvier, j’avais envie de tester autre chose. Va donc pour le Renfrew, acheté par Môman dans ses derniers instants parisiens (Pariiis c’est finiii, oups, je m’égare). Je n’avais pas vu le prix avant d’envoyer ma chère mère en expédition : gloups, c’est pas donné-donné. Elle n’avait pas ouvert la pochette, mais près de 18 € pour un patron en papier de soie ultra fragile et pénible à lire car imprimé sur du jaunâtre, c’est un peu de l’abus. Donc big séance de relevé de patron pour mettre tout ça sur du costaud, et en deux tailles SVP. Finalement j’en viens à me dire que les patrons en PDF, ça a du bon. Certes c’est un gros puzzle au départ et des mètres de ruban collant, mais d’un autre côté on peut couper sa taille directement et réimprimer au besoin. Et le papier est solide. Bref, pas de coup de cœur pour le support chez Sewaholic.

Ni de coup de cœur pour les tailles ! Mesures prises, je relève un 10 pour moi (pour un 38 du commerce pour les hauts). Un 8 aurait largement suffi ! Idem pour la reine-mère (habituellement en 36), 6 relevé, une fois le T-shirt cousu (avec un jersey terriblement élastique, il faut le reconnaître), il m’allait presque comme un gant, un 2-4 serait amplement suffisant. Donc un loupé sur les tailles.

J’ai fait un classique T-shirt à manches longues à col rond pour Môman, et j’ai tenté le même en col V pour moi. Sachant qu’à mes yeux, l’intérêt de la pochette, c’est THE col-roulé-bénitier. Ce sera pour le prochain essai, avec une taille de moins (ô joie, encore une séance de décalquage !)

Pour la version à fleurettes, pour l’instant aucune photo : il faut le reprendre de partout !

Clémence 11MS4-71

Pour la version rayée, bilan de l’expérience :

– le raccord des rayures, sur coton ça va. Sur du jersey bonjour les dégâts. Ma boîte d’épingle y est passée toute entière lors de l’assemblage des côtés (sans exagération marseillaise)

– col en U-V, je n’ai pas bien maîtrisé le passage de la pointe dans la surjeteuse, et comme j’ai paressé et n’ai lu aucune instruction, j’ai monté le col à ma sauce, sans doute pas très homologuée. Résultat : un rond-pointu qui n’est pas du meilleur effet mais fait illusion dans l’œil du néophyte (le mari amoureux/indifférent/peureux des représailles -rayez les mentions inutiles-).

– les manches étant très longues, je décide de me passer des poignets.

– prise de remords, je me dit que je vais les mettre quand même, mais en raccourcissant les deux parties : la manche et le poignet. Erreur ! Prise d’une frénésie de ciseaux, les manches sont à peine trop courtes maintenant ! Je vais devoir les porter en accordéon-faux-3/4 pour ne pas avoir l’air idiote. Ou alors prétendre que ce sont des 7/8 faites exprès.

Clémence 11MS4-75

Admirez ce raccord rayures parfait sur le buste, messieurs-dames (pour les manches je n’avais pas tellement pris en compte le raccord lors de la coupe, mais rien de choquant je trouve)

Clémence 11MS4-78

Col zarbi pas encore fignolé-main lors de la photo, avec tout petit bout du rouge qui dépasse, à mon grand regret.

Points positifs :

– très confortable

– joli tissu tout doux (soldes Mondial Tissus)

– parfait le week-end

– raccord des rayures quasi-parfait (vive moi !)

– les manches n’ont pas de devant/dos, on pioche un morceau, on vérifie qu’il est bien sur l’endroit (fastoche avec ce genre de jersey) et en route ! (très pratique)

– finitions intérieures plus que très potables, je maîtrise de mieux en mieux mon nouveau jouet.

Points négatifs

– taille grand

– et pose du col à la waneugaine, d’où

– décolleté qui baille un chouillis dans le dos

– manches trop courtes (100 % ma faute, le patron a des manches plutôt très longues)

– rayures horizontales pas nécessairement bidon-de-post-repas-compatibles

Vous l’aurez compris, je ne suis pas  archi-emballée. Un T-shirt que je ne porterai probablement pas pour aller bosser (de toute façon un peu trop casual pour le boulot) et qui finira d’ici quelques temps sa carrière en T-shirt de sport ou de pyjama. Mais je lui donne quand même sa chance pour les week-ends ! Et les rayures dans le jersey, plus jamais, ou alors en coupant les pièces une par une et non en double et/ou sur la pliure.

Coût du projet = 9 € de patron/T-shirt, 9 € de tissu/T-shirt. Soit environ 20 €, fil et sueur inclus, par bestiau. Pas l’affaire du siècle donc. La reine-mère et moi ne sommes pas totalement convaincues par les emmanchures, qui donnent des « plis » disgracieux sous les aisselles, peu visibles sur les photos mais qu’on voit dans la vraie vie.

Prochain Renfrew à l’automne, version bénitier-douillet, avec les manches et le bas ourlés de façon « classique ». Et en taille 8 (ou 6 si j’arrête de manger, impossible, je suis trop gourmande)

Et je profite de l’occasion pour vous montrer le super cadeau surprise de ma chouette copine Marion (qui n’a pas encore de blog, mais on va la convertir). Marion et moi, on ne s’est pas encore rencontrées dans la vraie vie, mais on exerce le même métier, on a chacune un enfant en bas âge, et on pratique assidûment le DIY.  Vendredi, colis surprise. Inutile de dire que j’ai A-DO-RÉ !

Clémence 11MS4-83

Clémence 11MS4-88

Col boutonné au crochet taille 8, point étoile, avec une laine dégradée marine-pétrole-violet super chouette. Modèle inconnu !

Published inCoutureCouture pour moi

Be First to Comment

  1. Très joli renfrew et comme tu dis, ça change des Plantain !

    • Merci Théa ! Depuis que j’ai cousu le Renfrew j’ai un peu révisé mon jugement.. Le T-shirt est pratique et confortable, et rien n’empêche une version un poil plus « chic » pour aller travailler…

  2. Moi je l’aime beaucoup ton tee-shirt, le tissu, le col V et il te va très bien.

    • Merci Roz(E !) Mousse ! Finalement après lavage et recul, il est pas mal… Je pense que le prochain Renfrew je le transforme en robe à col roulé, pour l’hiver prochain. Je me vois déjà dedans !
      Et ta robe de printemps, tu en es où ? Ici grosse déception, la mercière n’a pas été livrée, sans fermeture-éclair pour la finir je suis condamnée à tricoter, ce soir !

      • Je n’avais pas vu que tu avais répondu, désolée d’avoir laissé passer une semaine. Ma robe est terminée, je l’ai meme portée mais je dois faire une retouche (enfin un bidouillage) elle est trop large à la taille.
        C’est bien de pouvoir jongler entre couture et tricot en cas de panne !

      • Oh le tricot je suis une grande débutante, je fais la traditionnelle écharpe au point mousse. Je suis presque au bout de la pelote, j’ai hâte d’essayer quelque chose de plus passionnant… Un pull pour petit enfant ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.