Skip to content

Robe portefeuille Elisa

Pendant les vacances de la Toussaint, j’ai fait une petite virée à Strasbourg avec Gertrude alias Roze Mousse. On a toutes les deux lorgné sur ce beau jersey marine un peu lourd, et dans ma tête il serait transformé en robe Ariel. Sauf que son élasticité était trop grande pour ce modèle, et donc voilà Elisa, la robe portefeuille.

[photo de couverture de mon cherétendre :  www.lieuxoubliés.fr]

Ce patron vient de l’édition Hiver 2014 de la Maison Victor. Il me faisait envie quand le magazine est sorti, mais mon Mondial Tissu local n’offrant que des jerseys fins et trop élastiques, j’avais un peu laissé tomber l’affaire. En rentrant chez moi, dans la voiture, je rêvais de ma Ariel tout en me disant que j’allais avoir des problèmes avec l’élasticité du tissu. Et tilt ! Elisa bien sûr !

Fin d'automne-47
J’étais tellement fébrile que j’ai lavé mon tissu le soir même, et pendant que la machine tournait j’ai décalqué le patron (taille 38 ici). Le lendemain matin, jeudi, jour de repos hebdomadaire, je taillais dans mon tissu encore à peine humide. Ne vous moquez pas, je suis sûre de ne pas être la seule à faire ça !

Fin d'automne-63La photo bien crispée pour montrer le décolleté cache-coeur tout en laissant ce blog accessible aux moins de 16 ans… 😉

Ce beau jersey était parfait à couper et à coudre, aucune difficulté. Il n’a pas d’endroit ni d’envers (est-ce que ça en fait de l’interlock ? je ne connais pas bien les différences entre les jerseys…).

Fin d'automne-65

La petite « épaulette qui fait des vaguelettes »

Je l’ai cousu à la machine à coudre et j’ai surjeté ensemble les marges de couture, exactement pareil que quand je travaille du tissu chaîne et trame. C’est plus long que de surjeter directement mais en cas d’erreur, c’est moins pénible à découdre. Quoique le point élastique de la machine, c’est loooongg et pas si évident que ça à défaire… Mais bon, ça me rassurait de procéder ainsi.

Fin d'automne-45

Pas de souci particulier sur la couture en elle-même. Par contre si je la refais je ne mettrai peut-être pas les espèces d’épaulettes, car elles ont tendance à rebiquer au long de la journée. Le décolleté est trèès profond, malgré mon bonnet D-E (la robe est recommandée pour ce genre de poitrines). J’ai fait les photos un samedi après-midi au cours d’une promenade en forêt, pour laquelle mon cherétendre m’avait demandé de prendre plusieurs tenues à photographier mais j’ai oublié le petit caraco qui va bien en dessous dans mon attirail. Pas de risque d’attentat à la pudeur avec des écureuils, mais au boulot comme ça ce n’est pas possible. J’ai aussi rallongé les manches pour pouvoir la porter en plein hiver sans me geler.

Fin d'automne-66

Le trou par lequel passe le système de ceinture

Temps passé : Une fois passée l’excitation du début, j’ai fait l’escargot donc deux grosses soirées pour la couture + le temps de décalquer et de couper le tissu (la lenteur du point élastique ne m’a pas aidée).

Budget : tellement bas que ça en est indécent. Tissu au poids de 780 g soit 3 €. Patron issu d’un magazine, 1 € pour la forme. Fils du stock, 1 €. Au total dans les 5 € maxi pour la robe.

A refaire ? Peut-être, mais sans épaulettes et pas de sitôt, c’est le genre de robe dont je ne me vois pas avoir deux exemplaires dans ma garde robe.

 Fin d'automne-56En forêt ça passe, en ville oups !

Published inCoutureCouture pour moi

21 Comments

  1. Elle rend très bien cette robe. ça fait un an que je dois la coudre, tu vas peut-être réussir à me remotiver! Avec un débardeur en dessous ça doit être mettable en toute situation. Les épaulettes gondolent un peu, mais ça ne choque pas.

    • Cecile Cecile

      Ah oui avec un débardeur, pas de problème. Disons que j’ai fait la tête en l’air et que j’ai oublié d’en prendre un pendant la séance photo. Dans la vraie vie, je mets toujours un caraco dessous !
      Merci du compliment en tout cas !

  2. elle est super jolie. Je la trouve très élégante cette robe. Je suis en train de la faire… j’avais décalqué le patron et la semaine dernière, je me suis rendue compte que je n’avais pas lavé mon tissu, du coup, suis passée au confortable… tout ce que tu dis va bien m’aider. Même si ça ne me choque pas le décolleté, je me dis que je ferais bien d’ajouter quelques cm car je fais du bonnet B ou C…. et en plus, j’ai viré le rebord pour lui préférer du biais…. je pense donc que je vais ajouter deux bons cm. j’ai viré les épaulettes aussi, et à ce que tu dis, j’ai bien fait ^_^ . En tout cas, elle te va super bien.

    • Cecile Cecile

      Merci ! Et ravie que ça puisse aider !

  3. J’aime beaucoup les robes portefeuilles, même si elles m’aiment moins avec mon bonnet A… Les épaulettes sont mignonnes et ajoutent un détail sympa à un modèle aussi sobre. Et quand le confort est au rendez-vous, n’est-ce pas signe de réussite?

    • Cecile Cecile

      Merci Anne-Françoise ! Oui, la robe jolie, facile à entretenir et confortable, c’est le Saint Graal !

  4. Ils en ont de la chance les écureuils, ils ont droit à un défilé ! Elle est très jolie cette robe portefeuille et je ne trouve pas le décolleté trop indécent pour la ville.

    • Cecile Cecile

      Merci ! Le décolleté, crispée avec la tête bien droite et bien haute, ça passe. Mais comme je penche/je joue par terre dans mon boulot… Oups !

  5. Pareil qu’au dessus, j’ai mis ce patron de côté il y a longtemps mais je n’ai ni trouvé le temps ni le tissu approprié pour l’instant ! On verra dans j’aurais fini mon marathon de préparation du CSF ! (6 tenues a coudre en une semaine quand même …)(dans quoi me suis je lancée) enfin un projet 99% surjeteuse ça sera rapide. Normalement.

    • Cecile Cecile

      Merci Anne ! Le tissu approprié est difficile à trouver… J’avais même regardé leur site mais je trouve les prix des tissus estampillés Victor démentiellement chers.
      Bon courage pour le marathon, t’es une foldingue !

  6. Magnifique robe!! Vraiment, je trouve que tu pourrais en avoir plusieurs dans ta garde robe… Comme la FarbiqÜd, j’oublie ce modèle. A moins que je n’ai recours à la chirurgie…

    • Cecile Cecile

      Merci Chloé ! Ah…. on ne peut pas avoir tous les avantages ! Moi je ne peux pas porter de minijupes ou de coupes trop larges, sous peine de ressembler à une bouboule géante ! Chacun sa croix !
      Ma prochaine robe sera vraiment Ariel, j’ai trouvé le tissu parfait au Stoffen Spektakel la semaine dernière 😉 (en bleu canard comme dans le magazine, j’espère me la faire pour Noël)

  7. Je trouve la couleur magnifique ! Et la robe rend vraiment bien. Elle doit être confortable tout en donnant un air habillée 🙂

    • Cecile Cecile

      Merci Lise ! Oui elle est superbement confortable. Comme d’aller bosser en robe de chambre ! Dommage que je ne travaille pas en pantoufles, ça serait le pied ultime !

  8. Super chouette cette Elisa! J’aime bien les épaulettes, qui rajoutent un petit quelque chose, mais c’est vrai que deux robes comme celle-ci dans sa penderie, ce n’est pas vraiment nécessaire.

    • Cecile Cecile

      Merci Micoton ! On est d’accord, une seule suffit. Ce qui ne va pas m’empêcher de coudre d’autres robes !

  9. Je procède exactement comme toi pour coudre le jersey (mais aussi parce que je n’arrive jamais à trouver les bons réglages sur ma surjeteuse mais bon c’est du Liddl on va pas trop lui en demander).
    Je me disais qu’une robe du genre portefeuille serait pas mal mais vu la profondeur du décolleté pour ton bonnet D/E, je me dit que pour mon bonnet B/C ça choquera même les petits habitants de la forêt^^
    Bravo à toi pour avoir cousu une robe avec autant de détail en jersey (pour ma part je me limite à des plantains^^)

    • Cecile Cecile

      Peut-être que Wren, la nouvelle robe de Colette avec un décolleté cache-cœur pourrait convenir ?
      Merci en tout cas ! (et moi je ne couds plus de T-shirts, trop de temps passé pour quelque chose qu’on peut trouver facilement dans le commerce)

      • j’avoue que Wren me plait un peu beaucoup et je m’imagine bien la décliner en haut mais reste le problème pour trouver du bon jersey !

  10. La FabriqÜd. La FabriqÜd.

    Elle est très jolie et tout à fait décente, même pour les pigeons des villes 😉
    Ce modèle me plaît aussi, mais avec mon bonnet A, je l’ai mise de côté 🙂
    Je pense aussi que les petites épaulettes ne sont pas nécessaires, mais elles ne gâchent en rien le rendu dans ce jersey si approprié !
    Bravo à toi !!

    • Cecile Cecile

      Merci beaucoup ! Je suis sûre qu’en cherchant on doit pouvoir trouver un patron de robe portefeuille adapté aux petits bonnets !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.